Code moto : est-il facile à passer ?

media-passer-facile-moto-code-est

Depuis l’entrée en vigueur de la réforme du permis moto le 1er mars 2020, tous ceux qui prétendent au permis A1 ou A2 sont obligés de passer l’ETM ou épreuve théorique moto. Il s’agit en l’occurrence d’un véritable Code moto avec des questions qui se rapportent directement à la conduite d’un deux-roues et qui visent bien sûr à sensibiliser et former les futurs motards. Même s’il est ciblé, il n’écarte en aucun cas le Code de la route. L’ETM est venue remplacer l’épreuve orale qui se déroule lors des épreuves plateau. En quoi consiste exactement le Code moto ? Est-il plus facile que son homologue auto ? Comment le décrocher à la première tentative ? Tous les détails dans cet article.

Découvrez les informations générales sur l’ETM ou Code moto

L’ETM ou Code moto est différente de l’épreuve théorique générale (ETG ou Code auto) qui porte davantage sur la pratique dans des situations réelles. Comme évoquée plus tôt, elle est axée sur la moto sans pour autant négliger le Code de la route. Lors de cette épreuve, chaque candidat fait l’objet d’une évaluation sur un total de 40 QCM (questions à choix multiples) axées sur les 9 thématiques suivantes :

  • les dispositions légales en termes de circulation routière,
  • le motard,
  • la route,
  • les autres usagers de la route,
  • les éléments mécaniques de sécurité,
  • les équipements de protection et autres dispositifs de sécurité des deux-roues,
  • les règles d’utilisation des motos de manière plus éco-responsable,
  • les premiers secours,
  • la réglementation générale.

Les motards qui désirent décrocher le permis A2 ou A1 peuvent passer le Code moto avec La Poste ou au sein d’un autre centre agréé. Les candidats libres doivent effectuer eux-mêmes les démarches d’inscription. Ceux issus d’une formation prodiguée par une moto-école peuvent quant à eux s’inscrire au centre de leur choix via cette dernière.

Ils ont obtenu le permis moto

Le Code moto est-il facile à obtenir ?

Il est bien entendu possible pour un candidat de décrocher en toute simplicité le Code moto à la première tentative, mais seulement à condition qu’il se soit entraîné régulièrement, sérieusement et rigoureusement. L’ETM se révèle cependant difficile pour les prétendants au permis A1 ou A2 qui ont fait l’impasse sur l’étape de la préparation. Pour cela, il lui faudra être aussi assidu que pour la lecture de son magazine auto-moto préféré.

Notons que l’examen dure une demi-heure environ. Puisqu’il y aura 40 questions, le temps de réponse accordé entre chacune d’elles est de 20 secondes. L’examen du Code moto se déroule par ailleurs sur une tablette équipée d’un casque audio. Les 40 questions reproduisent des situations réelles sur route, prises au guidon d’une moto, et permettent ainsi à chaque candidat de s’identifier à un motard. Pour valider l’ETM, il faut répondre correctement à au moins 35 des 40 questions posées.

Les résultats du Code moto sont envoyés par mail aux candidats dans les 48 heures qui suivent la fin de la session. Ils sont aussi consultables dans leur espace candidat respectif. Ceux qui ont réussi leur ETM auront droit à 5 passages à l’épreuve pratique sur une période maximum de 5 ans. Ceux qui ont échoué pourront quant à eux repasser leur Code moto autant de fois qu’ils le désirent, et ce, sans condition de délai entre deux sessions.

Comment décrocher son Code moto du premier coup ?

Pour y parvenir, il n’y a pas d’autres choix que de réviser sérieusement le Code moto et de s’entraîner autant de fois que nécessaire. L’idéal est de s’aider d’un module d’entraînement en ligne, et ce, que l’on soit candidat libre ou qu’on ait suivi une formation au sein d’une moto-école. Ce genre de plateforme est compatible avec les PC, tablettes et smartphones. On peut y accéder à tout moment, où que l’on soit. Ainsi, on peut se préparer au Code moto à son propre rythme et en toute autonomie.

Un module d’entraînement en ligne permet à ses utilisateurs de répondre à milliers de questions portant sur les 9 thématiques de l’ETM. Il leur offre de surcroît la possibilité de réaliser plusieurs séries d’épreuves blanches, ce qui est en effet non négligeable. La plateforme met aussi à disposition des corrections animées et commentées par des motards chevronnés. Cela permet à ses utilisateurs de suivre en temps réel leur progression.

En bref, un module d’entraînement en ligne propose aux candidats tout ce dont ils ont besoin pour mettre toutes les chances de leur côté. Pour être certain d’être prêt et booster son niveau de confiance, on ne doit pas hésiter à se soumettre quotidiennement à un maximum d’examens blancs. En suivant ces conseils, il est tout à fait possible d’obtenir son Code moto dès la première tentative.

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*