L’épilation à la lumière pulsée : Quelques indications de sécurité

L’épilation à la lumière pulsée est une technique très répandue dans les centres de beauté et les instituts esthétiques. De nos jours, elle peut être pratiquée à la maison en prenant toutes les précautions nécessaires. Pour quelle peau est-elle faite ? Quels sont les avantages et les inconvénients de cette méthode ?

Pour quelle peau est faite cette technique ?

Pour être optimale, l’épilation à la lumière pulsée requiert des critères très importants : une peau très claire, blanche ou pale et des poils foncés, drus et épais. En effet, le contraste peau blanche/poil noir fonctionne parfaitement avec cette méthode d’épilation. Dans le cas de poils fins ou des duvets, l’épilateur à lumière pulsée n’est pas très opérationnel et ne donne pas de bons résultats. Il convient de savoir que les peaux mates et noires riches en mélanine risquent des brûlures à cause de cette technique.

Une astuce : Pour obtenir des poils épais, il convient de raser la zone à traiter avant deux ou trois jours de la séance d’épilation à la lumière pulsée.

Quelles zones peuvent-être épilées ?

La meilleure épilation à la lumière pulsée se fait dans les zones suivantes : aisselles, demi-jambes, maillot et dos. Il y a aussi des épilateurs spécifiques pour le visage mais ces modèles sont très rares. Il est préférable d’éviter l’épilation du ventre, du buste, des avant-bras et des cuisses avec cette technique. Pour avoir une idée plus claire, on peut vous dire qu’une séance d’épilation des demi-jambes prendra de 45 minutes à une heure selon la pilosité de la personne. Avant d’aller en magasin pour acheter un épilateur à lumière pulsée, il convient de demander l’avis de votre médecin dermatologue.

Les vertus de cette méthode d’épilation

Cette technique est très prisée parce qu’elle est rapide. Au bout de quelques séances, les résultats sont durables voire même définitifs. De plus, elle est indolore. La personne ressent parfois des picotements ou des pincements.

Des inconvénients mineurs…

Même s’ils sont négligeables, il convient de les signaler. L’épilation à la lumière pulsée présente de petits désagréments. En effet, le délai d’attente entre deux séances est un peu long. Il s’élève de 4 à 6 semaines. Pendant ce temps, les poils vont réapparaître. Mais, ne vous inquiétez pas car vous pouvez les raser. De plus, les poils ne tombent pas au moment de l’épilation mais ils disparaissent quelques jours après la séance.

Il convient aussi de faire attention à certains comportements qui peuvent être nuisibles à votre peau. En effet, il faut éviter les parfums agressifs, la piscine, les bains et les saunas pendant les 24 heures qui suivent la séance d’épilation. Durant la période du traitement, il convient de ne pas se bronzer.

Pour pallier aux rougeurs qui peuvent apparaître suite au traitement, il convient de bien hydrater la peau.

Pour conclure….

Efficace et rapide, mais elle n’est pas sans danger. L’épilation à la lumière pulsée est une technique réservée aux peaux claires aux poils foncés. Sa pratique nécessite l’application de certaines règles de sécurité. Pour en-savoir plus, vous pouvez voir également ce lien : http://www.meilleure-note.com/adieu-aux-poils-grace-a-lepilateur-a-lumiere-pulsee/

Share Button

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*